Partager l'article

Il y a une croyance générale à propos de l’accompagnement, se faire accompagner, c’est faire preuve de faiblesse. Tout du moins, c’est ce que j’entends ou lis régulièrement. Eh bien je dis non. Non, se faire accompagner n’est pas un signe de faiblesse, mais plutôt une preuve de maturité sur son projet.

Quand on monte son entreprise, et ce, peu importe sa forme, on n’est parfois (même souvent) confronté à des freins invisibles. Qu’ils soient psychologiques ou techniques, ils nous empêchent d’avancer, nous rajoutent des obstacles… Dont on se passerait bien.

Seulement voilà, par souci d’économie (surtout) et souvent, par méconnaissance, beaucoup d’entre-nous négligent cet aspect essentiel au bon développement de nos business.

Je te rassure, moi aussi, j’ai démarré avec le minimum en poche et je n’avais pas les moyens pour me faire accompagner sur différents aspects techniques (tout en sachant que je n’ai pas démarré il y a si longtemps que ça). En tout cas ça, c’est plutôt ce que je disais. En réalité, j’avais les moyens, je n’étais juste pas prête. Et pourquoi je ne l’étais pas ? Parce que je ne croyais pas encore assez en mon projet.

Se faire accompagner, c’est investir sur soi-même. Et cette étape peut intervenir à n’importe quel moment de la vie de ton entreprise. Au début, comme plus tard.

Il y a une question que tu peux te poser :
“Si je ne suis pas capable d’investir sur moi-même, comment les autres pourraient me faire confiance ?”

Assister à une formation, prendre des photos avec un photographe professionnel pour ton site web, acheter un nouvel ordinateur, prendre un abonnement LinkedIn Premium, payer un professionnel pour gérer tes campagnes de publicité (ou te former pour savoir le faire), te faire accompagner sur LinkedIn pour atteindre tes objectifs plus rapidement, être coaché.e pour avoir la bonne posture en public etc. C’est un investissement. Et je n’en ai listé qu’une minuscule petite partie.

Tu ne peux pas être bon partout

Tu le sais sûrement, quand on est à son compte, on porte tout un tas de casquettes : notre métier (ce qui est déjà pas mal hein), la gestion administrative et comptable, le développement commercial, la communication… Bref, il y a de quoi s’occuper !

Là où je veux en venir, c’est qu’il ne faut pas hésiter un seul instant à se faire accompagner ou aider sur une partie que tu ne maîtrises pas. Le problème si tu ne le fais pas ?

– Tu ne fais pas les choses comme il faut
– C’est un métier à part entière et tu essaies de broder un truc (exemple : créer un site internet qui convertit, alors que tu es comptable)
– Tu perds un temps dingue !
– Au passage, tu perds beaucoup d’argent, alors que tu penses en épargner

C’est un peu comme le punch, on ne sent pas toujours l’alcool et pourtant… Il est là ! Oui absolument, tu sais sûrement de quoi je parle.

En bref, tu ne peux pas être un.e expert.e de tout ! Ce n’est pas possible, et dans ce cas, l’aide d’un professionnel est une très bonne solution (si ce n’est, la meilleure). Et ce n’est pas une preuve de faiblesse.

Tu imagines, quand une startup a besoin de développer une appli, elle ne le fait pas elle-même, elle va chercher la compétence auprès de quelqu’un d’autre. Pour un indépendant, c’est la même chose. Si tu as besoin d’être aidé.e dans ta communication digitale parce que ce n’est pas ton métier, qu’attends-tu ? Tu gagneras en temps et en efficacité.


– Pour bénéficier d’un œil extérieur

C’est un fait ! On a la tête dans le guidon et on ne voit pas toutes les failles. C’est un bon moyen pour prendre de la hauteur sur son projet et les éventuelles difficultés.

Avoir un regard extérieur sur son activité, c’est une véritable chance. Là encore, je fais le parallèle avec une plus grande entreprise, mais les nouveaux salariés et/ou nouveaux postes créés permettent de bénéficier d’un regard nouveau.

Prenons mon exemple, je suis dans la communication digitale et pourtant, je pourrais tout à fait demander à faire un tour d’horizon sur ma stratégie digitale. Oui, c’est mon métier, et alors ? Certes, je connais déjà les filons, mais je ne peux pas être aussi objective qu’avec mes clients. De plus, il y a aussi quelque chose d’indéniable, le marketing est particulièrement vaste et je ne maîtrise pas tous ces métiers. Pourquoi j’aurais honte de le dire ?

Tu l’auras compris, c’est la même chose pour toi. Si tu tâtonnes sur LinkedIn et que tu vois que ça ne fonctionne pas, que ça ne répond pas… L’heure est peut-être venu de te faire aider ?


Être soutenu.e

La solitude de l’entrepreneur n’est pas un mythe, il existe bel et bien. Tu es donc aussi seul.e face aux difficultés. Bien sûr, il y a toujours moyen d’aller bosser dans des espaces de coworking, de faire du réseau… Et ce n’est pas le sujet ici. Ce que je veux te dire, c’est qu’être accompagné va te permettre d’être soutenu.e pour performer !

J’accompagne mes clients dans cette optique. On pose des objectifs et on avance ensemble. C’est d’ailleurs pour moi toute la valeur ajoutée d’un accompagnement et non d’une *formation one-shot (*bénéfique aussi, mais tu seras rapidement jeté.e dans le grand bain et il faudra assurer tout.e seul.e).

Les startup choisissent souvent d’être incubées, en fait, ce n’est ni plus ni moins qu’un accompagnement. Est-ce qu’elles ont honte de le dire ? Est-ce qu’elles ont honte de le montrer ? Pas du tout, au contraire, cela montre et prouve que le projet avance ! C’est également un excellent moyen pour les fondateurs de briser l’isolement et d’être entouré.


Pour gagner du temps et de l’argent

Comme je le disais au début de l’article, on pense gagner de l’argent en faisant les choses par soi-même, mais en réalité c’est exactement tout l’inverse qui se produit. On perd du temps, beaucoup, de temps, et forcément, beaucoup, d’argent. Mais je comprends, ça fait peur d’investir.

Au début de mon activité, j’ai perdu un temps précieux, 3 mois pour être exact. C’était déjà 3 mois de trop. Je n’étais pas au clair avec mon positionnement, si j’avais été accompagné, peut-être aussi, si j’avais été conseillé, j’aurais sûrement gagné du temps. Je sais qu’aujourd’hui, je n’hésiterai pas une seule seconde à me faire aider sur des points stratégiques de mon entreprise. Pourquoi ? Parce que je veux réussir et que ce n’est pas une option.